browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Sondage

Publié par le 15 juin 2014

Seriez-vous intéressé par la parution de Haig et le Secret des Monts Rouges en livre numérique ?

Merci de votre participation.

Amicalement,

Thierry

La Marie-Barjo en vrai !

10 Responses to Sondage

  1. DEPETRIS JEAN-JACQUES

    Bonjour Thierry, oui pour ma part je serai très intéressé et je pense que c’est une excellente idée. D’abord parce que ça permettrait aux voyageurs de lire tes livres de partout sans transporter de papier dans leurs bagages, et cela te permettrait de vendre tes œuvres en direct. Au plaisir de savourer tes prochains récits. Amicalement. J.Jacques

  2. Thierry Poncet

    Bonjour Jean-Jacques. Merci du conseil. « Le Secret Des Monts-Rouges » paraîtra bientôt en e-book, j’espère dans le courant de l’été. A propos de Haig, surveillez-le bien. Les pérégrinations de sa nouvelle aventure vont l’envoyer brièvement dans le nord du Mali, une région que, je crois, vous connaissez bien… Amicalement. Thierry.

  3. Jean-Jacques DEPETRIS

    Bonjour Thierry,

    J’aime beaucoup votre univers, vos textes.

    Avec Cizia, vous m’avez donné tant de bons moments de lecture et d évasion… Vous méritez, j’en suis convaincu une reconnaissance bien plus importante et je ferai de mon “petit coté” tout mon possible pour vous aider à vous faire connaitre par d’autres lecteurs encore

    Je vais suivre attentivement les aventures de Haig et j’achèterai l’e-book

    Sans vouloir donner de conseil, je ne pense pas être qualifié pour, mais simplement en tant que lecteur, “en tant qu’ami”, je pense que le récit de votre longue équipée avec Zykë, votre amitié, la vision que vous aviez sur lui serait très intéressant et très apprécié, je suis impatient de le découvrir.

    En tous cas, vous avez eu une belle vie, une grande chance, et même si votre route n’a pas dû être simple et facile, vous avez vécu la vraie vie, alors racontez nous…

    Bien à vous
    J.Jacques

    • Thierry Poncet

      Jean-Jacques,

      Merci beaucoup de votre message.
      On se sent parfois un peu seul au clavier. Des encouragements comme celui-là sont
      plus que bienvenus.

      Le récit de mes aventures aux côtés de Cizia Zykë est écrit. Au moins sa première version.
      Il s’intitule « Zykë L’Aventure », environ 300 pages.
      Je n’en suis pas encore tout à fait satisfait. Je compte apporter les corrections nécessaires
      cet été avant d’aller le proposer à la rentrée à la tribu des féroces éditeurs parisiens.

      En attendant, je continue à faire vivre « Haig », un héritage, lui aussi, de ce fou d’aventurier
      qui fut mon ami…

      Je vous tiens au courant, Jean-Jacques.

      Très amicalement,

      Thierry.

  4. LECHAUVE Dominique

    Salut vieux briguant des Forges, c’est le Dom du Foitey, voisin du dessus du village. En ce qui me concerne, je n’achète pas encore de livre électronique, je reste fidèle au papier. Mais je reconnais que de plus en plus d’écrivains passent par ce biais car le coût d’édition est vraiment plus confortable. Actuellement, je suis à la recherche des écrits de Zykë, je commence à avoir une bonne collection, mais malgré le nombre de bouquins vendus, il est difficile d’en trouver. Je suis d’accort avec J.Jacques, pourquoi ne pas essayer de raconter tes périples avec Zyké, je suis preneur et même en livre informatique. Au plaisir de t’embrasser prochainement.
    PS, je sais qu’actuellement je suis l’opposition au conseil municipal , et à moi tout seul. J’aime bien
    Bises à toi et à Catherine
    Dom

  5. eddy frz

    Je sais pas combien ça coûte … Mais j achete !!!!

  6. Laurent Gourlez

    Si je préfère le papier au numérique, j’achèterai la version numérique puis celles à venir pour court-circuiter la chaîne éditoriale. Par principe.
    Pour le reste, qui est le principal, c’est un tour de force que de tenir la barre, chaque jour.

  7. Laurent Gourlez

    Aucune réponse n’a été donnée à la question de savoir à quel prix nous achèterions le livre numérique.
    Je serai prêt à lâcher 15 voire 20 euros. Pourquoi ? Simplement pour que le soutier puisse vivre de son travail sans avoir à se battre avec un éditeur pour tirer 1% du prix de vente d’un livre papier.
    Il y a des éditeurs honnêtes mais ils sont pauvres.
    Nous avons la solution : 15 euros par bouquin ficelé, empaqueté et envoyé dans la seconde.

    Feu !

Laisser un commentaire