browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Aux lecteurs de Zykë (3)

Publié par le 4 juillet 2015

 

Salut à toutes et à tous.
Une image :

 

C.-Zyke-&-young-prost-rescued-01

 

On est en 1991, à Phnom Penh.
Les étudiants se sont mis en tête de manifester pour exiger, dieu sait pourquoi, plus de démocratie.
Le pouvoir en place, installé par le Vietnam, de type communiste fortement stalinien, réprime les manifs avec… disons une certaine brutalité.
Comme le pays s’est ouvert depuis peu, un certain nombre d’Européens ayant assisté aux charges de police viennent au secours des manifestants. Une fois sous la protection d’un étranger, l’étudiant ou l’étudiante est certain (e) de pouvoir s’éloigner de l’action sans se faire massacrer.
Zykë en sauve quelques-uns, dont cette jeune fille.
Le photographe Serge Corrieras est là, qui prend ce cliché.
Mon copain Sergio, que j’ai rencontré pour la première fois ce jour-là, avec qui nous réalisons depuis des mois les « Kampuchea Songs » que vous êtes nombreux à suivre.
Mon copain Sergio qui, fort gentiment, m’a autorisé à vous faire connaître cette image totalement inédite de Zykë.
On dit merci qui ?

 

Bouquin-quizz n°24
Bouquin-quizz n°25

16 Responses to Aux lecteurs de Zykë (3)

  1. johann

    bonsoir thierry
    merci a vous deux ,pour les textes et photos des kampuchea songs que vous avez la gentillesse de partager avec nous chaque semaine,c’est sincérement un vrai plaisir pour moi de decouvrir, ce pan de l’histoire cambodgienne qui moi m’interresse qui plus est quand elle est racontee par des hommes qui ont ete present a ce momment, quand a la photo thierry de sergio je l’avais decouverte il y a quelques annees sur le net et donc par la meme occasion des photos de sergio,

  2. johann

    mais ,il y avait un commentaire disant que cizia ,avait arraché la petite d’un bordel voila comment j’ai decouvert la photo

  3. Thierry Poncet

    Ah… La photo n’est pas aussi inédite que ça, alors… Je pensais sincèrement qu’elle n’avait jamais été publiée. Sur l’explication, Johann, je suis formel, elle a été prise les jour des manifs à Phnom Penh, et cette demoiselle n’a jamais risqué le bordel. A ce propos, le « Kampuchea Songs » à venir (Lundi 6) porte sur la question des prostituées d’un bled nommé « Kilomètre 11″. J’espère qu’il te plaira. Merci pour tes compliments.Viva La Revolucion.

  4. Thierry Poncet

    Aie, aïe, aïe… Renseignements pris, il s’avère que c’est moi qui me suis complètement gouré. Zykë a bel et bien secouru les manifestants qui tentaient d’échapper aux flics, mais ce n’était pas le jour où cette phot a été prise. Comme l’a indiqué Johann, c’est alors que l’arrivée des troupes de l’ONU au Cambodge avait entraîné une prolifération des bordels, ayant remarqué dans l’un d’eux cette toute jeune fille visiblement recrutée de force, que Zykë avait forcé les maquereaux à la libérer. Au temps pour moi et pan sur le bec, comme on dit au Canard Enchaîné. Et merci Johann.

    • Serge Corrieras

      Référence au Canard Enchainé, chapeau l’artiste!
      Ouais, j’avais rencontré Cizia un peu avant et l’ai accompagné dans une partie de ses aventures au Camb, en vue de faire du Paris Match, avec qui j’étais très lié, dont celle-ci ou il récupère une gamine de « La Rue des Petites Fleurs ».

      • Herry

        Bonjour Serge,

        Merci encore pour le partage.
        Aurais tu d’autres photos prises lors de vos rencontres avec Cizia au Camb?
        Si c’est le cas, on serait bien preneur…

        On attend la suite de « Kampuchea Songs » avec impatience.
        Des Textes crus et direct, des photos toujours là pour appuyer ou ça fait mal (ou du bien…)

        Bravo à vous deux!

  5. Oliv'

    On lit très bien sur le visage de Cizia qu’il est fier d’avoir fait quelque chose de bien – il a pris la jeune sous son aile protectrice, et d’où elle venait elle ça devait ètre l’enfer, c’est ce qui ressort des deux visages de la photo.

    Question à Sergio : tu connaissais Cizia à cette époque ? Savais-tu qui il était ou bien tu as shooté « pour la beauté du geste » ?

    En tout cas on voit aussi clairement que ça lui plait d’ètre photographié dans ce moment précis, d’où la question de savoir s’ils se connaissaient déjà…

    Merci les vieux gars !

  6. Herry

    Salut à tous,

    Merci Thierry pour ce partage. Je ne connaissais pas cette photo.
    Je trouve qu’elle représente bien un des cotés moins connu (« publiquement ») de Cizia: Son coté Robin des Bois modernes. (qu’on retrouve toujours dans vos livres)

    J’espère que tu nous livreras encore d’autres photos exclusives (ou presque comme nous disais Johann précédemment)

    Peut être dans ton prochain livre « Zyké l’aventure »…?

  7. Herry

    Comme il le disait lui-même à l’époque (1987) :
    « J’ai quelques qualité, je ne suis pas l’immonde fils de pute, matériel, qui tue tout le monde sur son passage. (…) Je ne suis pas connu comme un salopard dans le monde. J’ai beaucoup d’amis et j’aide pas mal quand je peux. » (Cizia Zyké)

  8. Oliv'

    Oui sans doute, mais de là à parler de Robin des Bois… mmmah, j’ai comme un doute !

    …mais belle photo en tout cas.

  9. Thierry Poncet

    Merci les gars pour votre indulgence. Concernant les relations entre Zykë et Serge Corrieras, comme je me suis déjà pas mal planté sur ce coup, je ne vais pas trop m’avancer. Disons qu’ils étaient copains. On va avoir ces jours-ci une séance téléphone de travail avec Sergio, pour préparer le prochain Kampuchea Songs. Je lui demanderai s’il peut vous répondre plus précisément.
    Quant à Zykë en Robin des Bois… Ma foi, la vraie question, c’est de se demander si le gars Robin était si gentil que ça…

  10. Herry

    Salut Thierry,

    On attend donc le prochain Kampuchea Songs (avec impatience) et les infos que tu pourras nous donner sur la relation entre Cizia et Serge Corrieras.

    Cizia Zyké : « Un aventurier est avant tout un rêveur, un utopique un peu allumé qui préfère s’identifier à Robin Hood qu’à un salopard. » (2001)

  11. Eddy

    Qu est ce que c est que cette mentalité á la con ? Comment peuvent ils insinuer des conneries pareils et sans fondements ?Y en a qui ont été bercés trop prêt d un mur !

    Thierry, moi aussi je l avais déjà vu cette photo !
    Il y en a plein d autres que l on aimerait que tu nous décrivent !
    Alors tu vas surement nous renvoyer á Zyke l’ aventure. Ou en es-tu de ce bouquin ? tu disais que les éditeurs ne se pressent pas ? le nerf de la guerre? est ce que c est encore une histoire de fric? Je m y connais pas en édition mais j ai comme une intuition … je me trompe ?
    J en viens á te parler de Ulule, tu connais ? C’ est un site participatif européen qui permet á plein de projet de voir le jour. Si ca peut donner des idées á toi ou á tes lecteurs !

    Au faite, je t ai pris tes bouquins l autre jour, du miel ! Sacré personnage Haig ! Bravo Monsieur !

    A vous lire !
    Peace

  12. Sieur Oliv' du Bois de la Clairefontaine

    Eddy sois bon !
    A propos de Robin des bois, j’ai une requête à notre ami Thierry, puisqu’il sagit d’un doute sur un de ses collègues écrivains…

    Le doute m’est venu il y 2 jours après avoir vu une en librairie un livre de la collection pour enfants Geronimo Stilton – TRES GROS succès d’édition je pense dans une bonne partie du monde occidental – avec donc en couverture : Robin Hood, d’Alexandre Dumas…

    J’ai dit : KWA ?!? Alexandre Dumas le papa des 3 Mousquetaires était aussi celui de Robin des Bois ?!? Ma culture littéraire est à ce point clairsemée que je ne connaissais pas l’auteur d’un classique des classiques !?!

    Bref après contrôle il s’avère que OUI Dumas a écrit une version des aventures du célèbre Robin mais que NON ce n’en est pas lui l’auteur puisque… il n’y a pas d’auteur de Robin des Bois mais qu’il sagit d’une légende populaire anglaise qui remonte à plusieurs siècles ( après Jesus Christ quand même..)

    Voilà donc quelques considerations sur le sieur Robin qui plaisait tant à Cizia…
    Salut les vieux gars.

Laisser un commentaire