browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Bonne t’année !

Publié par le 7 janvier 2017

 

Ma Catherine la psychomotricienne et moi de même on vous souhaite une bonne t’année dissette, potesses n’et poteaux.

De mon Noël en deuil vous avez été nombreux à me dire condoléance : Estelle. Florian. Joël et Patou les Niçois. Dom. Carlos. Mrcz et j’en oublie beaucoup.

A vous autres, que le p’tit père, au ciel éternel, vous réserve une bonne chaise, le moment venu.

Maintenant, allez, la vie continue. Et puisque dans le coin, la vie c’est les livres, alors les livres continuent.
Enfin… « vont » continuer. Pas tout d’suite de suite illico presto mais bientôt.

Par ici, l’an seize a surtout été occupé par mes mémoires, premier tome, Zykë-L’Aventure.
Au début, j’avais pensé prendre le manuscrit original, vous en couper un bout de huit, dix pages par semaine, et vous le servir comme ça, allez hop, boum, mangez chaud, c’est gratos.
Dès le premier chapitre, j’ai su que je ne saurais m’en contenter.
Chacun des épisodes que vous avez lus – et vous fûtes de plus en plus nombreux z’à – était une création originale, tirée d’une base existante, certes, mais partiellement ou même complètement réécrite.
Au final : un nouveau bouquin encore plus fou que l’ancien, plus puissant, plus rythmé, plus drôle, en un mot : meilleur.

Si vos commentaires m’ont aidé et porté ?
C’est rien d’le dire.
Oliv’. Laurent. Kermode. Eddy. Katana. Rochesdumonde. Véronique. Alain. Mrcz… Pardonnez-moi de ne pouvoir vous citer tous.

Que le p’tit père, au ciel éternel, vous connaissez la chanson…

Je suis en train d’en tirer un manuscrit papier que je vais, pauvre écrivain, pauvre misère, tenter encore une fois de faire publier.
Aussi, potesses et poteaux, si vous comptez le relire, dépêchez-vous. Dans quelques semaines, vous ne trouverez plus, en lieu et place des épisodes, qu’une pincée de lignes choisies pour appâter le chaland.
Eh oui. Navré. Oui, oui, oui. Désolé. Les éditeurs n’aiment pas investir sur des textes déjà disponibles à l’œil.
Eh oui. Bien embêté, croyez…

Je marne maintenant, pov’écrivain, pov’misère, à l’écriture du quatrième volume des aventures de mon copain Haig qui s’intitulera…

Qui s’intitulera…

Eh ben vous verrez bien.
Les plus impatients n’ont qu’à se procurer le troisième, HAIG – Le Sang Des Sirènes, c’est écrit dedans, à la fin.
Le Sang Des Sirènes, vous le trouverez chez votre libraire ou chez les Amazon et consort ou bien directement chez mon éditeur, Taurnada, j’vais pas vous mettre le lien, je sais pas bien faire.

Les plus fidèles d’entre vous savent que d’ordinaire, les aventures de Haig paraissent z’en épisodes préalables sur ce bon vieux blog.
Eh ben pas ce coup-ci, mes chéris.
Voyez-vous, la bonne maison WordPress fournit n’aux bloggers dans mon genre tout un arsenal de statistiques.
Lesquelles me disent que vous avez t’été nombreux à des à trois, voire certains coups quatre chiffres à lire les épisodes.
Ce que bien merci, nonobstant.
Seulement, après sont arrivées les versions papier, disponibles t’au libraire ou bien voir plus z’haut.

Et là, paparataratras.
Oh maman c’te chutapique !
Ratatinouille et dégringolance !

Les ventes, elles te tombent à des deux chiffres.
Et des petits, n’en plus.

Ce qui veut dire, forbans sans moelle que vous n’êtes, que vous lisez bien pépéres les épisodes que je consens t’à vous montrer, et puis que, quand l’heure z’est venue de sortir vos dix balles, macache.
Regard t’ailleurs.
Marmonneries comme quoi c’est con je suis passé t’au magasin j’ai plus de monnaie si tu l’avais dit plus tôt aussi…

Dix balles, cornegidouille !
Même pas : neuf n’euros quatre-vingt dix neuf, plus frais de port pour ceux qui z’y sont trop feignants pour marcher jusque t’au bouquiniste !

Moi qui pensait, naïf scribouilleux, que dans votre enthousiasme lectoral, vous me les prendriez par pelletées de douze, mes z’Haig, pour en offrir onze, lis-ça-twa-var-césupère, et poser çui qui reste sur l’étagère, là qu’il ferait si joli t’avec les autres !

Pov’écrivain, pov’misère…

Alors avec ma Catherine la psychomotricienne, on se retrouve à manger des nouilles avec rien dessus et elle passe toutes ses moitiés de semaines dans un t’hôpital à soigner des enfants sourds et elle aime la sauce tomate et le râpé, c’est humain.

Alors, ce coup-ci, pas d’épisodes.

Alors, ce coup-là, si vous z’en voulez savoir ce qui n’a dedans le quatrième t’Haig : dix balles, plus frais de port, voir plus t’haut.

Eh oui. Navré. Oui, oui, oui. Désolé. Eh oui. Bien embêté, croyez…

Mais n’vous z’en faites pas trop tout de même. Il me reste des malices dans ma vieille valoche et des genres de séries derrière la tête.
On va voir à vous livrer des p’tites choses tout d’même, pov’écrivain, pov’misère…

Si vous l’voulez bien, on va marcher t’au ralenti quelques semaines, le temps que je mette tout ça en place, et puis vers… disons… voyons… février, hein, on dit février ?… on larguera les amarres et on quittera le quai des blogs pour de nouvelles n’aventures.

D’ici là, potesses et poteaux, portez-vous bien, encore t’une fois : bonne t’année.
Surtout sans « t » !

(A suivre)

P.S.: Dernière minute, ce dimanche 08 janvier, grande promotion chez Amazon sur HAIG – Le Secret Des Monts Rouges en e-book, pendant 24 heures l’exemplaire disponible à 1 € 49 au lieu de 4 € 99, qu’on se le dise !

 

Olivier
On en cause...

10 Responses to Bonne t’année !

  1. Francis Michel

    Meilleurs vœux ! J’achèterai avec joie l’édition papier de tes aventures avec Zyke, encore merci pour ces moments de lecture et de voyage.

  2. Marc

    Promis, je l »achète aussi.

  3. Zolk

    Bonne année Grégorienne à toi !
    Et que vive le pilon

  4. Haidouk

    Vivement le tome 2 de vos mémoires, centrées sur vos propres pérégrinations, Monsieur P. Ca m’apporte beaucoup de souffle, et apparemment je ne suis pas le seul.
    Et bon 2017. Essayons d’arriver en 2018.

  5. Dom

    mon poto , promis je vais prochainement prendre le temps descendasse de mon promontoire pour que je t’embrassasse toi à Catherine et vous souhaitasse que 2017 soit une année de paix, et d’écriture.

  6. Les T.

    Hey Thierry, Thierry, mon Thierry, notre Thierry.

    J’espère qu’au ciel nos chaises seront proches : sans effiloche, tu nous embroches la caboche avec ta décocheS, sans amoche, sans anicroche, tes accroches c’est notre cinoche, Cap’taine Croche ! Et merdoche aux Aristocloches et autres Bavoches ! On va pas rater le coche, hein ?

    P & J du S.

  7. Benoit

    je suis d’accord avec ton article mais c’est le jeu, dès qu’on parle d’internet, dans la tête des gens, tout est gratuit… mais c’est évident que tes œuvres méritent d’être imprimées et achetées (ou vendues en version numérique) ! ensuite sans doute faut-il se méfier des statistiques de wordpress et ne regarder que les visites uniques par semaine et non pas le nombre de pages vues. La solution actuellement possible reste le financement participatif (au long cours, à chaque billet : patreon – ou par projet : Kickstarter). En tout cas merci pour ces textes, j’espère que tu réussiras à publier le livre de tes mémoires zykiesques :)

  8. edmond de parentborde dit JC

    Mes vœux Thierry, j’ai fait le plein de Haig, sont aux cotés des autres CZE, très bien placé ils regardent dehors le temps qui passe et la désespérance qui vient dans un monde de chaos, mais tant que l’on pourra lire , tout va bien camarade

  9. Oliv'

    Ah bien content d’avoir des news et d’apprendre que l’assiduité de tes fidèles bloggers t’a encouragé pour la suite et qu’une version papier avec couverture rigide cartonnée en couleur et tout et tout est encore en vue, moi j’y crois si tu soignes la photo sous le titre, évite la pin up dévétue genre SAS ou le flingue chromé type Paul Kenny ; je verrais bien une vieille machine à écrire posée à côté d’une poignée de pépites sur une table en terrasse avec un cône fumant et une carte des Baléares, avec la Rolls mythique en arrière plan, mais bon, toutes les suggestions sont bienvenues pas vrai ?
    De nouveau une exxxcellente année à toi Thierry et à ce bon vieux Haig, on sait nous la famille Dublog qu’il a en poche le témoin refilé par Cizia et que donc il devrait aller loin le bougre.

  10. Christophe

    Bonne z’année z’à toi, Mister T, je te souhaite santé et bonheur !

    Mes 3 Haig trônent déjà à côté des CZE et autres TPT ; j’achèterai également la version écrite du tome 1 de tes mémoires, ne serait-ce que pour commémorer le plaisir que j’ai eu à te lire toute l’année, et aussi pour te motiver à entamer un second (ou deuxième) tome avec tes propres aventures dans l’esprit des Kampuchea Songs :-)

Laisser un commentaire