browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Avaries variées

Publié par le 27 février 2021

 

Salut potesses et poteaux,

Il y a quinzaine, à bord du feuilleton en cours, alors que se profilait sur la ligne d’horizon le havre, le port, la jetée du mot « FIN », mon ordinateur a commencé à ramer galère, grinçant, crissant, faseyant, claquant, ahanant du ventilo au moindre mail un peu dense.

Puis c’est Windows qui s’est mis à sérieusement me les burnebriser, me submergeant à tout propos et de préférence aux moments les moins opportuns d’une vague bleue plein écran, avec en lettres d’écume blanches des directives et des options auxquelles, Loch Ness à l’ère du computer, je ne pigeais goutte.

Enfin se produisit ce que, ignorant en informatique mais expert en emmerdes, coups du sort et revers de fortune, je pressentais : ma machine se disloqua soudain, corps et biens, fond devant, telle le vaisseau d’un Vendée-globeur distrait dans les je-ne-sais-combientièmes tonitruants.
Bilan : Windows H.S. ; disque dur éborgné ; récupération problématique des données, à priori à jamais perdues dans les abysses microprocessoriaux…
Oui, abysse, c’est masculin, j’ai vérifié.

Un spécialiste par moi convoqué, sur la promesse d’une bourse bien garnie, accourut.
– Ben, me demanda-t-il, t’as pas sauvé tes trucs ?
– Sauver ? grognai-je.
– Sur une clé USB.
– Une quoi ? grinçai-je.
– Rien, soupira-t-il.
Il pianota un moment, faisant apparaître sur l’écran des formes étranges, des graphiques pleins de mystères, des lignes de chiffres et de lettres plus absconses qu’une carte dessinée par ce vieux forban de capitaine Flint.
– Alors ?
Il releva la tête.
– Euh, je te préviens, ça va être long.
– D’accord.
– Et, euh, ça va être cher.
– N’exagère pas, moussaillon !
Dès lors que j’eusse desserré un chouille les mains pour le laisser respirer, il fut en mesure de balbutier :
– Bon, j’vais voir c’que j’peux faire, mais…
– MAIS ? grondai-je.
– Okay, okay…

Et il fit, le bougre !
Tandis que je m’abîmais au fond de la cale de l’inquiétude, noyant la frousse sous le bon rhum, il fit.

Il fit tant et si bien qu’à l’heure où j’écris ce message, je suis depuis ce matin de nouveau à flots, nanti d’un appareil quasiment remis à neuf et prêt à voguer. Aussi puis-je vous annoncer, mes bonnes compagnes, mes gais compagnons, le prochain épisode – et dernier – de Rotten Island pour (enfin) samedi prochain.

Et qu’on me pende à la misaine si ce n’est pas là l’absolue et foutue vérité…

Hisse et haut !

Thierry.

(À suivre)

 

 

Court tourné
Kons, le retour

5 Responses to Avaries variées

  1. SEBASTIEN FATTELAY

    Ahhhh l’informatique….

  2. konstantin

    Y avait une solution, peu connue, pour faire repartir le computère : chauffer au chalumeau le pourtour de la colonne informatique, puis après cinq minutes de ce régime, pulvériser hors flamme du dégrippant, pour enfin frapper légèrement à la massette ladite colonne.
    A voir donc pour la prochaine fois si nécessaire.
    L’informatique est une horreur, c’est pas un truc d’homme.

  3. Cyclopède

    Au chalumeau…je rêve ! Non il y a une technique beaucoup plus simple pour faire le back up du PC
    ( on dit comme ça… ) moi qui suis expert informatique c’est ma spécialité je peux vous en parler !

    Quand ce genre de problème survient, écran bleu, ventilo qui pédale dans la semoule, tout ça… il suffit de remplir une baignoire d’acide et d’immerger l’outil dedans pendant 24h ( pas plus sinon la carcasse risque de se ramollir ) Laisser ensuite sècher quelques heures au soleil et voilà vos composants et processeurs nickels-chrome refaits à neuf…

    N’empêche Thierry tu pourrais aussi investir dans une tite clef usb au caz-ou sait-on jamais.

    Voilà c’était la minute nécessaire, à plus les vieux gars, on se retrouve bientôt sur l’ile pour l’épilogue…

    • Stef

      Si même le PC ce fait la malle… vivement samedi pour la suite ( et fin ).

  4. Thierry

    Msieur Poncet ne clé USB!!! Très pratique pour emmener sa music ou bouquin ou autre dans sa poche. Attention ne pas se servir pour ouvrir des portes. Ou un disque dur externes mes on va y aller doucement . Faites une sauvegarde de votre PC . Très important pour pas tous perdre ses trésors.
    Au boulot captaine poncet