browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Deux fans de Corto Maltese

Publié par le 1 décembre 2014

 

J’ai sillonné la planète pendant vingt-cinq ans. C’est dire si j’ai rencontré du monde. Si je me suis fait des copains sous toutes les latitudes, j’ai peu de vrais amis.

L’un de ces rares oiseaux s’appelle Gilles Parmentier. On se connait quasiment depuis l’enfance. On a affronté ensemble les galères du pavé parigot. A chacune de mes périodes de misère, j’ai squatté son salon, sa gamelle et ses bouteilles sans que jamais il ne se permette ne fut-ce qu’un murmure de reproche.

Un ami, vous dis-je…

Gilles est aussi et surtout un dessinateur de grand talent. Aujourd’hui, il est un décorateur prisé qui bosse pour le cinéma et la télévision.

En autres passions communes, nous idolâtrions les albums de Monsieur Hugo Pratt. Ça n’a pas changé, d’ailleurs… Un jour que je rentrais d’Asie, des souvenirs exotiques plein la bouche, il s’était amusé à me caricaturer en avatar de Corto Maltese. « Thierry Maltese ! ». On avait bien rigolé… Récemment, il a retrouvé les dessins dans ses archives et me les a fait parvenir. Je ne résiste pas à l’envie de vous les faire partager.

 

 

thi&corto

thierry maltese

Hobo s’entête
Bouquin-quizz n°8

5 Responses to Deux fans de Corto Maltese

  1. Corto Sconto

    Sympa le dessin, et puis bel hommage à Corto !

    Je sais que ça doit etre difficile de te « prendre » sur les voyages avec tous les Km que vous avez pu faire avec Cizia, mais pourtant j’ai du mal à vous imaginer à Venise, en vaporetto sur le grand canal…
    (A moins que tu y aie déjà porté ta fiançée ?? )

    et pourtant…

    Venise c’est LA ville de Corto Maltese tout simplement parce que c’était LA ville de Hugo Pratt !
    Et je voulais juste t’informer qu’un des guides touristiques les plus vendus à Venise pour visiter la cité lagunaire s’appelle  » CORTO SCONTO » ( ça veut dire Corto caché en dialecte vénitien ), qui existe en plein de langues, et que c’est un guide illustré avec uniquement des dessins de Hugo avec Corto Maltese pour indiquer 6 itinéraires à suivre, à travers lesquels il te fait découvrir tous les angles insolites, moins connus, les détails architecturaux, les osterie tipiques, anciens théatres, etc, et qui te permet de te perdre complètement dans Venise tout en suivant un parcours passionant… et en s’écartant de « l’axe majeur » : Stazione – Ponte Rialto – Piazza San Marco…

    Voilà tout ça pour dire que non seulement Venise est belle – et pourquoi pas LA plus belle ville du monde – mais également sacrément intéressante et richissime d’histoire et de monuments.

    Bon d’accord il faut faire abstraction des bataillons de chinois qui se font des selfies à chaque ponticello, mais il est en fait très facile en suivant le bouquin de découvrir des endroits magnifiques et très tranquilles – bref, je comprends la passion de Hugo Pratt et de Corto Maltese pour Venise.

    A lire : Fable de Venise, de Corto.

    Ciao a tutti
    Oliv’

    • Thierry Poncet

      On avait seize ans. y’avait Patrick, Julie, et moi; Patrick, c’était le seul qui savait conduire. Julie, c’était ma copine. La voiture c’était une Opel « kadett ». On l’avait volée. On a passé cinq jours à Venise. Je devrais dire cinq nuits, parce qu’on s’est baladés toutes les nuits jusqu’à l’aube le long
      des canaux. A se perdre. Le jour, y’avait pas encore de Chinois, mais des touristes à tous les parvis.
      C’est un des plus beaux moments de ma vie. Après, on a tourné dans ce qui s’appelait encore la Yougoslavie. Je me suis arrêté à Trieste. Patrick est parti avec Julie, c’est la vie. Je ne suis jamais revenu à Venise.

  2. eddy

    En voiture volée c est toute de suite mieux, le détail qui fait la différence !
    Oliv je suivrai ton conseil et ton guide pour visiter cette ville, vite, avant qu’elle coule !

  3. Oliv'

    L’acqua alta a aussi son charme mais comme disait Coluche il faut supporter les bottes en plastique !!
    Surtout ne pas manquer la visite du palais ducale à côté de Piazza San Marco : c’est tout simplement somptueux !
    Ciao Eddy

  4. eddy

    Est ce que tu as pu voir le lien partagé pour retomber sur le site de zyke et grace au lien de ce blog, au le billet « au lecteur de zyke » ?

Laisser un commentaire