browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Haig à Radio Sud

Publié par le 29 janvier 2016

 

Moi, vous me connaissez ?
Ça fait un moment que je roule. Et, parmi toutes les petites aventures que réserve le métier d’écrivain, il m’est arrivé de passer en radio.

A l’époque où j’ai publié Pigalle Blues, je me suis tapé un tour de France des radios locales (à mes frais, Régine Desforges ayant refusé de payer mes billets de train, passons…).

Je fus reçu des centaines de fois par des gens faussement pressés, hautains, qui m’expédiaient en trois minutes dans un coin de micro, « j’ai pas eu l’temps d’lire vot’bouquin, alors on va vous présenter pis vous m’f’rez un résumé d’l’histoire, hein ? »

Un matin, dans une ville du sud-ouest, après une nuit de moleskine SNCF, je tombai sur un sosie de Jean-Louis Foulquier qui me déclara : « Dans dix minutes je fais l’interviouve exclusive de Florent Pagny, alors, tu comprends, ton bouquin… »

Je fis même des grosses pointures, des Europe 1, des RTL…
Ce fut pire.

Découragé, ayant décidé de m’en foutre, je me pointai en retard et bourré au beaujolais-comptoir au rendez-vous que m’avait fixé un journaliste de Radio-Fourvière, à Lyon.
Là, dans une sorte de salle de classe, à un pupitre couvert d’un matériel minuscule, je me retrouvai devant un monsieur barbu et chevelu, extraordinairement érudit, la voix pleine d’éloges, qui pouvait réciter des passages de mon bouquin et y décelait des choses que je n’avais même pas soupçonnées.
Et là, qui c’est qu’avait l’air d’un con, hein ?

Ça fait plus de vingt ans, mais, si vous me lisez, m’sieur Radio-Fourvière, sachez que je m’en envoie encore des coups de pied au derche !

Et puis ça m’est arrivé de nouveau, pas plus tard que cette semaine.
A l’occasion de la sortie de HAIG – Le Secret Des Monts Rouges, j’ai été reçu au téléphone par Annabelle Mathieu, de Radio-Sud Besançon.

Attentive. Concernée. Soucieuse de me présenter son mon meilleur jour. Cool, en un mot.

Si le cœur vous en dit, vous pouvez écouter les quelques quinze minutes de notre entretien ici :

https://youtu.be/cMvaWCXEIFA

Et n’oubliez pas : HAIG – Le secret Des Monts Rouges, dans toutes les bonnes librairies ou à : www.taurnada.fr !

 

Hisse Ho, Marie-Barjo !
Script-quizz n°1

7 Responses to Haig à Radio Sud

  1. Marie-Christine ZOLEZZI

    Beaucoup de plaisir à vous entendre même si l’exercice ne semble pas si simple. Nous nous étions parlé il y a quelques années).
    J’ai plus que jamais envie de lire ce livre qui mériterait à mon avis, d’avoir beaucoup plus d’écho !
    Merci pour votre engagement sans faille à ce que vous êtes, à ce que vous aimez et toujours voulu partager.
    Amicalement.

  2. LECHAUVE Dominique

    salut mon poto, content de voir que la célébrité commence. J’ai transféré l’émission à pas mal de mes copains, en espérant qu’ils feront aussi un petit peu boule de neige et feront connaître Haig à de nombreux amis

  3. Le cosmonaute

    La charge de dépotage va faire son effet. Bonne nouvelle que cet entretien et pour une fois ce n’est pas du vite fait journalistique.

    L’affaire s’engage bien. Tout y est.

    Bravo !

    • Olivier P

      « Ça fait plus de vingt ans, mais, si vous me lisez, m’sieur Radio-Fourvière, sachez que je m’en envoie encore des coups de pied au derche ! »

      Allez, un peu d’indulgence… Sinon on est obligés de « s’anesthésier ».

  4. Oliv'

    Thierry chez Ardisson ! Question : Taurnada ne ferait pas une chtite pensée pour Zykë l’aventure ? C’est quand même du lourd comme matériel… toutes ces années avec le gars Cizia…

  5. Serge Corrieras

    Impec!
    Mais tu es un peu couillon de ne pas en profiter pour faire aussi la promo de K.Songs!
    J’adore la voix de la gonzesse, trés sexy.

  6. Alekos

    Super interview. Content d’avoir découvert ta voix, après des décennies de lecture…

Laisser un commentaire