browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Zykë l’Académie

Publié par le 16 septembre 2015

 

Dans ORO & Co, page 282, on peut lire ceci :

« Moi, je me rends à la sortie du village. Je me pose toujours au même endroit, au beau milieu du chemin et j’apporte ma contribution à la prise de conscience des nécessités de l’hygiène : j’étronne. »

Ah, qu’il était fier, Zykë, ce jour-là, un des ultimes de notre belle aventure…
Il l’avait lâché comme ça, sans même y penser vraiment : « J’étronne. »
Un court silence, puis :
— Ça existe, ça, « étronner » ?
— Non, rigolai-je.
— T’es sûr ?
— Positif.
Une expression de joie enfantine s’était répandue sur son beau visage de brute.
— J’ai inventé un mot ! s’était-il exclamé. Bordel, je suis un génie !

Voici donc, avant communication à ces messieurs et dames de l’Académie, la table de conjugaison de ce verbe dont la signification exacte est :

Etronner (v.t ; 1er gr.). Déféquer ostensiblement dans un lieu fréquenté dans le but de délivrer un message ou plus généralement d’emmerder le monde.

Infinitif :

Etronner ; avoir étronné.

Indicatif :

Tu étronnes ; vous étronnez.
Tu étronnais ; vous étronniez.
Hier tu étronnas ; vous étronnâtes l’autre jour.
Tu étronneras ; vous étronnerez. Mais si, vous verrez…

Conditionnel :

Tu étronnerais bien ; vous étronneriez volontiers.
Tu aurais étronné ; vous auriez étronné aussi, à ma place.
Tu eusses étronné ; Vous eussiez étronné.

Impératif :

Etronne ! ; étronnez ! Et on ne discute pas !
Aie étronné ! ; Ayez étronné !.

Subjonctif :

Que tu étronnes ; que vous étronniez.
Il aurait fallu que tu étronnasses, ou que vous étronnassiez.
Que tu aies étronné ; que vous ayez étronné.
Que tu eusses étronné ; que vous eussiez étronné.

Participe présent :

Etronnant, un doux chant me vint aux lèvres…

Ayant étronné, je me mis en quête d’une bible….

 

 

Zykë L’Aventure, enfin !

4 Responses to Zykë l’Académie

  1. LECHAUVE Dominique

    à défaut d’étronner, je suis étonné et ébahi d’une telle cul ture

  2. Le cosmonaute

    Etrenner étronner !

  3. Oliv'

    Finalement on se décide à traiter d’arguments sérieux sur ce blog…

    Dès que les vents souffleront nous étronnerons,
    dès que le vent soufflera tu étronneraaaas !…

  4. gaillard

    Formidable Thierry, cette cul-ture de conjugaison !
    Trop fier d’ajouter sa touche au vocabulaire français.