browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Zykë L’Aventure – Le film (10)

Publié par le 7 juillet 2018

 

Adapté du roman Zykë L’Aventure, Thierry Poncet, éditions Taurnada, en librairie ou ici :

https://www.taurnada.fr/

https://www.babelio.com/livres/Poncet-Zyk-laventure/962158

https://livre.fnac.com/a10793510/Thierry-Poncet-Zyke-l-aventure

https://www.amazon.fr/Zyk%C3%AB-Laventure-Thierry-Poncet/dp/2372580345

 

INT / EXT, succès

Musique. Suite de plans courts.

Banc-titre : France – été 1985

Une bécane d’imprimerie crache des couvertures d’Oro / Dans un entrepôt, des employés entassent des exemplaires d’Oro sur des palettes / Oro dans une vitrine de librairie / Page titre du « grand reportage » de Paris-Match sur Zykë.

 

INT Jour, bureau de l’éditeur

Zykë vérifie le montant d’une liasse de billets.

L’éditeur (suppliant) :
Mais enfin,vous ne vous rendez pas compte ! Cette émission, c’est le rêve de tous les écrivains !

Zykë (placide) :
Pas le mien.

L’éditeur :
Ce n’est pas seulement moi. C’est toute une équipe qui travaille au succès d’Oro. Et qui travaille dur, croyez-moi !

Zykë (se levant, indifférent) :
C’est ton problème.

Zykë sort du bureau. L’éditeur lève les bras au ciel. Plantée à côté du bureau, son assistante a un sourire en coin.

 

INT Nuit, plateau télé

Zykë sur le plateau de l’émission Apostrophes en compagnie d’autres invités.

B. Pivot :
Cizia, euh, (il hésite sur la prononciation) Zykë. Pour vous, il n’y a pas d’interdits ?

Zykë :
Non.

La couverture du livre en plein écran.

B. Pivot :
Ça veut dire quoi ?

Retour plateau, plan sur Zykë.

Zykë :
Ça veut dire que je fais ce que je veux.

 

INT / EXT, succès

Musique. Suite de plans courts

Un employé en blouson FNAC empile des exemplaires d’Oro en rayon / Des unes de journaux et de magazines : « Le phénomène Oro », « Cizia Zykë, de la jungle au succès », etc… / Une vieille dame exige de son libraire « le livre du monsieur de la mine d’or ».

 

INT Jour, garage

Un vieil aristocrate tire la bâche qui recouvre une Rolls Royce Silver Cloud grise devant Zykë et Msieu Poncet, porteur d’une mallette. Zykë fait le tour de la Rolls, flattant la carrosserie comme le pelage d’un bel animal.

Zykë :
C’est elle.

 

INT Jour, bureau de l’aristocrate

Sur un signe de Zykë, Msieu Poncet ouvre sa mallette et la pousse devant l’aristocrate. Elle est emplie de billets.

 

EXT Jour, propriété

La Rolls, avec Zykë au volant, franchit la grille de la propriété.

 

INT / EXT, fêtes

Zykë dans un salon mondain, entouré de jolies femmes, s’envoie une ligne de coke / Zykë et Msieu Poncet au petit matin devant le casino de Deauville, appuyés à la Rolls,  s’échangent une bouteille de Champagne / Zykë, Msieu Poncet et deux jolies femmes attablés devant un festin exagéré dans un restaurant gastronomique.

 

INT Jour, lounge

Zykë et Msieu Poncet écroulés dans des fauteuils du lounge d’un palace parisien. Se présente devant eux Sam, en uniforme de chauffeur, casquette tenue sous le bras. Sam présente à Zykë ses références. Zykë lui tape amicalement sur l’épaule.

(Sam : la trentaine, plutôt petit et brun, hâlé, d’ascendance juive pied-noir ; il y a une certaine ressemblance entre lui et Msieu Poncet)

 

INT Jour, Rolls

Sam au volant de la Rolls. Msieu Poncet à côté de lui, une carte routière sur les cuisses. Zykë derrière fume un gros spliff.

Zykë tend le joint à Sam qui tire dessus, manque de tousser, arbore une moue appréciative, retire dessus et le tend à Msieu Poncet.

 

EXT Jour, route

La Rolls tangue de gauche à droite. Un semi-remorque manque de l’emplafonner et passe dans un bruit de klaxon rageur.

 

INT Jour, Rolls

Les trois hommes défoncés, morts de rire. Zykë attrape la casquette de Sam et la jette par la fenêtre. Les rires redoublent.

 

INT / EXT, succès

Musique. Suite de séquences courtes.

Zykë s’assoit dans un studio de radio, l’animateur l’annonce / Un jeune homme dans un bus éclate de rire, plongé dans le bouquin / Dans un jardin public, Zykë répond à la question d’une reporter qui lui tend un micro de Nagra / Une femme sur une plage qui lit Oro prend soudain l’air offusqué / Dans le jardin public, Zykë sodomise la reporter contre un arbre.

 

INT Jour, bureau éditeur

L’éditeur :
Encore !… Je ne vais quand même pas vous remettre de l’argent liquide comme ça toutes les semaines !

Zykë :
Tu vends mes bouquins, non ?

L’éditeur :
Mais… Mais… Mais ça ne se passe pas comme ça ! Les bénéfices ne sont pas encore comptabilisés…

Zykë :
Ça c’est ton problème. Dans notre association, c’est toi le tiroir-caisse, alors démerde-toi.

L’éditeur (désolé) :
Cizia, je suis de votre côté. Vous ne devriez pas me traiter comme ça…

Zykë se lève et, les deux poings sur le bureau, se penche sur l’éditeur, lequel fait dans sa culotte.

Zykë :
Cher monsieur le tiroir-caisse, ayez l’obligeance de me donner l’artiche, afin de m’épargner la peine de vous arracher l’oreille.

Plan sur le visage de l’éditeur, mortellement vexé.

 

EXT / INT, vadrouille

Musique. Suite de plans courts.

La Rolls qui file sur une autoroute/ Le trio dans la Rolls qui longe une mer idéalement bleue, toutes fenêtres ouvertes / Sam et Msieu Poncet dans un lounge de palace, en caleçons décorés au marqueur de petites bites ailées, se font morigéner par un maître d’hôtel aussi gourmé que choqué quand Zykë s’amène à son tour, vêtu d’un caleçon identique / La Rolls rangée à la va-vite au bord d’une route, portières ouvertes, alors que le trio pisse en ligne / La Rolls boueuse arrêtée dans un pré, Zykë endormi sur la banquette arrière, Sam et Msieu Poncet à l’ombre d’un arbre / La Rolls boueuse, pare-brise poussiéreux, file sur une autoroute…

 

INT Nuit, boîte

Banc-titre : Anvers – octobre 86

Le trio attablé dans une boîte de nuit, en compagnie de filles faciles, autour d’une bouteille du meilleur whisky.

Un serveur s’approche et se penche à l’oreille de Zykë. Celui-ci écoute puis hoche la tête.

Zykë :
Okay. (Aux autres) : je vous laisse un moment, les gars, le patron m’invite à une ligne de coke.

Le serveur et Zykë s’en vont vers le fond de la boîte.

 

INT Nuit, bureau

Le patron de la boîte est un jeune type aux allures de maffieux, les cheveux longs coiffés en arrière, un gros diamant à l’oreille, des bijoux voyants. Il est en train de confectionner d’imposants rails de coke sur un miroir.

Le patron (fort accent belge) :
Ça alors, hein ! Ça n’est pas croyable ! Cizia Zykëye de la mine d’or ! C’est un honneur pour moi, hein !

Zykë :
Tranquille.

Les deux hommes sniffent les rails.

Le patron :
Moi j’ai bien aimé ton livre, hein. Mais alors mon oncle, il a adoré. C’est une sorte d’aventurier lui aussi. Il a passé sa vie en Afrique. Il faisait le chasseur. Des zèbres, des rhinocéros, des buffles, des éléphants, des gorilles, il a tout tué. Sûr qu’il aimerait beaucoup parler avec toi.

Zykë :
Pas de problèmes. Dis-lui de venir.

Le patron :
Ça alors n’est pas possible, hein. Lui est très malade. Il a le cancer du pancréas. En fait, il va mourir de ce jour à l’autre. Il est dans une clinique à Bruxelles, il ne peut guère bouger…

 

INT Nuit, boîte

Zykë revint à sa table. Msieu Poncet et Sam sont occupés à fourrager sous les robes des demoiselles.

Zykë :
On se casse, les gars. !

Msieu Poncet et Sam obtempèrent immédiatement, plantant sans cérémonie leurs compagnes.

 

EXT Nuit, autoroute

La Rolls file sur l’autoroute. Un panneau indique qu’il s’agit de la direction de Bruxelles.

 

EXT Jour, Bruxelles

Dans le centre-ville. La Rolls est garée à la va-vite. Zykë boit un café à une terrasse. Msieu Poncet et Sam sont plongés dans l’étude d’un plan qu’ils viennent d’acheter, déplié sur le capot de la Rolls.

Sam :
Voilà. C’est là.

Il étudie un instant l’itinéraire puis hèle Zykë.

Sam :
C’est bon, j’ai trouvé !

 

EXT Jour, devant la clinique.

Plan sur la plaque. « Clinique Les Mimosas ». Derrière celle-ci, on découvre le jardin d’une jolie clinique chic.

Zykë fume, assis à l’arrière de la Rolls. Msieu Poncet est affairé à la malle arrière. On s’approche, découvre qu’il a ouvert la cantine de papeterie et que, ayant sorti son bloc-notes, il achève de recharger son stylo plume.

Sam sort de la clinique.

Sam :
C’est bon, il est là !

Zykë descend de bagnole. Msieu Poncet le rejoint, bloc sous le bras.

Zykë :
Allez, Msieu Poncet, on va travailler un petit peu…

(À suivre)

 

Zykë L’Aventure – Le film (09)
Zykë L’Aventure – Le film (11)

6 Responses to Zykë L’Aventure – Le film (10)

  1. Lemmy

    On avance dans le récit et la musique est toujours plus présente pour illustrer ces séquences de vie Ô combien riches et colorées… pour moi le style allègre et un tantinet canaille de Django Reinhardt colle bien à l’esprit du trio en vadrouille…rolls hors d’âge, casino, femmes fatales en robe longue, champagne whisky et petites pépées aurait dit Lemmy Caution – Alias Eddy Constantine…
    On aura tout le temps de changer de style quand on sera à la boxe thai à Bangkok ou à creuser dans le désert en Australie non ?

  2. Bill Barjack

    1 seul mot ; SUPERBE. ….

  3. Erwin

    Paso Canoas, Costa Rica, juin 1982.
    Première phase de qualification pour le mundial : Belgique – Argentine.
    Zykë, ex-girondin, passionné de foot, parie sur la victoire de la Belgique avec tout un bar rempli de Ticos… Victoire de la Belgique 1-0 contre toute attente !
    ( voir Oro édition de poche page 181 )
    On espère seulement que son pronostic serait erroné aujourd’hui, hein…pas de blague !

  4. Christophe

    J’aime toujours autant le style de M’sieur Poncet.

    Au fait, je croyais que la Rolls était bleu sombre…

  5. René

    Oui bleu sombre c’est pas faux… Moi à l’époque j’avais une Talbot 1307 GLS blanche, la grande classe… on s’en fout ? ah pardon…

    http://blog.thierryponcet.net/2016/01/zyke-laventure-enfin.html

  6. ALEKOS

    Voici venir le temps du vieux Paulo, « Paulo-le-Pourri »…Toute une histoire bon dieu…Les cinq clés du monde et de la grande vie…Et v’là-t’y pas qu’un certain Montaignes vienne y mettre son nez dedans, dans cette foutue histoire … tournée générale de pastis…