browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Zykë L’Aventure – Le film (09)

Publié par le 30 juin 2018

 

Adapté du roman Zykë L’Aventure, Thierry Poncet, éditions Taurnada, en librairie ou ici :

https://www.taurnada.fr/

https://livre.fnac.com/a10793510/Thierry-Poncet-Zyke-l-aventure

https://www.amazon.fr/Zyk%C3%AB-Laventure-Thierry-Poncet/dp/2372580345

https://www.babelio.com/livres/Poncet-Zyk-laventure/962158

 

Et toujours en ligne sur YouTube, pour ceusses qui ont envie d’écouter parler de Cizia Zykë et de contempler ma barbue bobine, c’est ici (plus de 10 000 vues, tout de même !) :

https://www.youtube.com/watch?v=rQPJtJtgLx4

 

EXT Jour, route

La Mercedes bringuebale parmi des semi-remorques sur une route nationale espagnole qui longe la mer. Un panneau indique Cadix à 20 kms. Peu après, un plus petit panneau criblé d’impacts de plombs marqué « Colorado » pointe une petite route secondaire qui va vers l’intérieur des terres.

 

INT Jour, Mercedes

Msieu Poncet au volant. Zykë empoigne celui-ci.

Zykë :
C’est là qu’on va !

Il tourne le volant d’autorité. La Mercedes fait une embardée.

 

EXT Jour, Colorado.

Les deux hommes descendent de voiture, découvrent le décor : une rangée de petits pavillons d’habitation, genre bungalows ; un très vaste hangar à la façade couverte de néons publicitaires de bière et d’alcool pour l’heure éteints, avec, au bord du toit, une grande enseigne, elle aussi éteinte, qui clame « Colorado – Bar » ; une rangée de commerces minables ; des détritus  plus quelques épaves de voitures et d’engins de chantier.

Zykë (réjoui) :
Aaaah, c’est sympathique, ici !

Mine dubitative de Msieu Poncet. Zykë le gratifie d’une tape sur l’épaule.

Zykë :
Fais confiance au grand frère : c’est sympathique.

Une femme sort d’une épicerie minable, porteuse de deux cabas pleins de provisions. C’est Tia Zohra, une étrange créature vêtue d’une minirobe de latex rose de pute, avec un collier clouté aux fanons et des chaussons éculés aux pieds.

Zykë :
Ola, guapa ! Sabes donde podemos comer algo ?
(sous-titres : Salut, mignonne, tu sais où on pourrait manger quelque chose ?)

Tia Zohra (rigolant) :
Como no ! Venga…
(s.t : Bien sûr ! Suivez-moi…)

 

EXT Jour, Colorado

La vieille femme les fait entrer dans le jardinet d’un des pavillons. On remarque les cordes à linge auxquelles pendent en nombre des soutifs et des culottes affriolantes.

 

INT Jour, pavillon

Les deux hommes sont accueillis par cinq jeunes femmes visiblement tout juste sorties du lit, en négligé, jogging, peignoirs et chemises de nuit. Il y a deux Espagnoles, deux Marocaines et une Africaine. Elles crient pour parler, sans couvrir le son d’une gigantesque télé allumée dans le salon, à fond.

Les filles (joyeuses) :
Ola ! Bienvenido !

C’est un tourbillon de bruits, de cris, d’embrassades et de formes féminines offertes ingénument.

 

INT Jour, pavillon

Zykë et Msieu Poncet assis sur un divan avec, devant eux, sur la table basse, une quantité incroyable de plats chauds, de charcutailles et de desserts, que des filles continuent d’apporter de la cuisine. Deux d’entre elles se sont assises sur les accoudoirs et câlinent les invités : une grosse en peignoir pour Msieu Poncet et une très belle amazone arabe pour Zykë.

Zykë (triomphant) :
Alors, hein ? Le grand frère, hein ?

Msieu Poncet, la bouche pleine, a le regard perdu entre les pans du peignoir de la grosse, fort généreusement écartés.

Msieu Poncet :
Cool !

 

INT Jour, Mercedes

Zykë sur le siège passager, le manuscrit sur les cuisses, observe l’extérieur.

Zykë :
Première route à droite, elle a dit… Voilà… Conil de la Frontera, c’est bon…

Msieu Poncet :
C’est des putes, les filles ?

Zykë :
Des culperas. Des entraîneuses, si tu veux. Elles bossent la nuit dans le grand bar qu’on a vu. Elles font boire les types et elles touchent un pourcentage sur les verres. C’est pas vraiment des putes, mais tu as vu, y a pas besoin de trop insister…

Msieu Poncet (ravi) :
J’ai vu… Et la vieille, c’est la maquerelle, alors ?

Zykë :
Tia Zohra. Pas exactement. Elle possède tous les pavillons que tu as vus. Elle loge les filles et elle touche les loyers.

Msieu Poncet :
Elle a du fric, alors ?

Zykë :
Elle est gavée, tu veux dire. En plus, elle a des parts dans le Colorado… Pleine aux as, la vieille salope. (regardant à l’extérieur). Voilà le village. Dis donc, c’est mignon. Ça doit être plein de touristes, l’été…

 

INT Jour, poste

Le manuscrit est dans un colis. Msieu Poncet a une feuille de papier devant lui.

Zykë :
Tu sais écrire des lettres, non ? Tu lui expliques, au schmock !

Msieu Poncet (suggérant) :
Monsieur l’éditeur, veuillez trouver ci-joint le manuscrit promis en septembre dernier…

Zykë :
Ouais. Parfait. Veuillez agréer mes couilles… enfin… tu sais faire, non ?

Msieu Poncet (déjà en train d’écrire) :
Ouais, ouais…

Zykë (tirant un bout de papier de sa poche) :
Tiens. Tu mettras le numéro de téléphone du pavillon. C’est la vieille qui me l’a donné.

Msieu Poncet (étonné)
Parce qu’on reste là ?

Zykë :
On t’attend ailleurs ?

Msieu Poncet :
Ben, euh… non.

Zykë :
T’as pas envie de t’éclater ?

 

EXT Nuit, Colorado

Plan sur l’enseigne du Colorado-Bar, allumée, rouge pétant. Plan sur la façade, où brillent et clignotent les pubs. De la porte largement ouverte jaillissent de la musique à fond, des rires et des cris.

 

INT Nuit, bar

Des hommes andalous – plutôt petits, cheveux noirs et moustaches – sapés en dimanche, ivres et expansifs, font la fête, entraînés par une foule de filles exubérantes. Des couples se contorsionnent sur la piste de danse. Le comptoir est pris d’assaut.

Zykë et Msieu Poncet, égayés par l’ambiance, se fraient un passage au travers de la foule. Ils sont hélés et bientôt rejoints par leurs deux copines du matin, qui leur mettent des mojitos dans les mains..

Les filles :
Ola, caballeros !

Zykë :
Hein, le grand frère, hein ?

Msieu Poncet répond d’un enthousiaste pouce en l’air.

 

INT / EXT, vacances

Musique. Succession de séquences courtes :

Msieu Poncet se réveille sur un lit, encadré de deux filles endormies. L’une d’elles se réveille et exige de l’amour.

Zykë et Msieu Poncet dévorent un festin de poissons et de fruits de mer sur la table basse, qu’ils arrosent de force vin blanc.

Zykë et Msieu Poncet marchent le long de la plage de Conil. On comprend que Msieu Poncet lance un pari. Pari tenu. Msieu Poncet court jusqu’à l’eau et y plonge tout habillé.

Colorado-bar. Zykë flanqué de Msieu Poncet discute avec un groupe d’hommes au comptoir, particulièrement un tout petit bonhomme au maintien fier, très bien habillé, aux fines moustaches en crocs. Zykë se penche à l’oreille de l’interlocuteur pour se faire entendre. Ce dernier approuve avec enthousiasme

Zykë, Msieu Poncet, Tia Zohra et une douzaine de filles longent la plage. Certaines des filles portent des glacières. Toute la bande s’installe pour un pique-nique.

Zykë joue au poker avec des Andalous, parmi eux le petit dandy à moustaches en crocs.

Colorado-bar. Bagarre générale. Zykë et Msieu Poncet, défendant une bande de filles apeurées, assomment à coups de bouteilles des andalous bourrés. Quand les derniers Andalous vaillants se rendent, ils aident à relever les assommés. L’affaire se finit dans la rigolade et les tournées générales au comptoir.

Zykë et Msieu Poncet dans un tout petit bar crasseux, tard dans la nuit. Un guitariste gitan chante du flamenco. Une fille marocaine se dandine jambes écartées au-dessus d’un seau de braises, invitant les hommes présents d’une voix saoule.

La fille :
Come, hombre ! Come la concha callente !
(s.t : Bouffe, bouffe de la chatte bien chaude !)

 

INT Jour, pavillon

Msieu Poncet se réveille. Il y a trois filles avec lui. Du couloir parvient la voix de Tia Zohra qui crie.

Tia Zohra (voix off) :
Zykë ! Zykë !… Telefono !… Zykë !… Telefono !…

 

INT Jour, salon

Msieu Poncet entre, finissant d’enfiler son pantalon. Zykë, une serviette autour des reins, est au téléphone.

Zykë :
C’est parfait. Préparez le contrat. Je serai chez vous demain pour le signer.

Il raccroche.

Msieu Poncet :
Alors ?

Zykë :
Hachette veut publier Oro l’été prochain.

 

EXT Jour, route

C’est l’aube. La Mercedes est arrêtée à un carrefour par deux gendarmes français.

Le gendarme :
Vous êtes au courant que vos pneus sont complètement lisses ?

Zykë (au volant) :
Absolument, monsieur l’agent.

Le gendarme :
Vous êtes en infraction.

Zykë :
Comprenez-moi, monsieur l’agent, je viens juste d’acheter ce véhicule et je me rends justement dans un garage à… (Il consulte un panneau proche qui indique : Auxerre, 15 kms)… à Auxerre pour faire changer les pneus.

Le gendarme :
Oui peut-être, mais…

Zykë :
C’est le garage de mon beau-frère. À Auxerre. Enfin… dans la banlieue d’Auxerre. Vous pensez bien, dès que j’ai constaté l’état des pneus, je lui ai téléphoné. Il m’attend avec quatre pneus neufs.

Le gendarme :
Bon, mais alors, vous y allez directement, hein, parce qu’ils sont complètement lisses.

Zykë :
Ah, monsieur l’agent, moi, c’est la sécurité avant tout…

 

INT jour, Parking

Zykë prend son sac dans le coffre de la Mercedes. Msieu Poncet se charge de la cantine de papeterie. Tous les deux s’éloignent, laissant coffre et portières ouvertes.

 

EXT Jour, Paris

Zykë et Msieu Poncet sur le trottoir.

Zykë :
T’es sûr que tu sais où c’est, le boulevard Saint Germain ?

Msieu Poncet (titubant sous le poids de la cantine) :
Ouais, c’est tout droit, je te dis…

 

CUT

(À suivre)

 

Zykë L’Aventure – Le film (08)
Zykë L’Aventure – Le film (10)

5 Responses to Zykë L’Aventure – Le film (09)

  1. Alekos

    La séquence vacance est énorme. Va pas falloir se planter sur la bande son …

    • Django

      Salut, effectivement je pensais avoir trouver une perdite musique sympa pour illustrer la séquence vacances en Espagne… et puis toujours en attente…peut-être que Thierry est vraiment parti en Espagne ? C’est plutôt la période d’ailleurs…aux Baléares ? À Minorque ? À Bini Patou…?

  2. Django

    Oui c’est vrai, heureusement j’ai mis un point un algorithme hyper sophistiqué qui me permet de rentrer des mots clefs tels que Zykë + Poncet + Espagne + Fille de petite vertu + pic-nic sur la plage avec poisson et vin blanc + Guitare manouche + fine moustache en crocs + beuverie et baston générale et tout naturellement il en sort ceci :

  3. ALEKOS

    Ouais, j’aurai bien vu aussi un petit Motorhead ou un Ramones…Quelque chose de doux, quoi…

  4. Ian

    Oui j’ai ça aussi en magasin mais je le garde pour la suite… Genre pour illustrer un combat de boxe-thai…un petit Joy Division… Pour un sport tranquille…

Laisser un commentaire